• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
03/01/2018

Restitution Club QVT du 30 novembre 2017 : les groupes du CAC 40 sont-ils socialement responsables en matière de QVT ?

Composante importante de la politique générale des entreprises, la responsabilité sociétale contribue à susciter l’engagement des collaborateurs et à absorber les tensions du marché du travail. Elle vise également à renforcer le lien des entreprises avec des parties prenantes devenues plus attentives aux questions sociétales sous l’égide d’un législateur de plus en plus exigeant. La 9ème rencontre du club a été l’occasion de restituer l’étude RSE de Sia Partners et d’explorer les bonnes pratiques des groupes du CAC 40 et des participants en termes de diversité, formation et qualité de vie au travail. 

Le lien entre qualité de vie au travail et responsabilité sociale des entreprises est étroit. Les 6 dimensions de la qualité de vie au travail - contenu du travail, égalité des chances, employabilité et développement professionnel, partage et création de valeur, relations de travail et santé au travail recoupent par bien des aspects les obligations liées à la RSE et représentent d’importants facteurs d’engagement pour les collaborateurs.

Chaque année, l'étude RSE de Sia Partners compare le niveau d’implication des entreprises du CAC 40 en termes de responsabilité sociétale et notamment de qualité de vie au travail. Les entreprises sont-elles toutes au même niveau ?

Une étude en 4 axes

Formation

Qualité de Vie au Travail

Stratégie RSE

Diversité

Trois points méthodologiques: 

  • Le périmètre : les entreprises présentes dans le CAC 40 au 31 décembre 2016 sont comprises  dans le périmètre de l’étude RSE
  • Les sources : elles sont issues de la communication institutionnelle
  • Une double analyse : Sia Partners combine à la fois une analyse quantitative issue des données chiffrées et qualitative pour identifier les bonnes pratiques à partager.

Parmi les politiques RSE déployées dans les entreprises, force est de constater que tous les sujets ne sont pas encore abordés de la même manière ni avec la même fréquence. Bien qu’elles tendent à se développer, certaines pratiques semblent encore être au stade embryonnaire et nécessitent une attention particulière dans leur mise en place. Nous en avons sélectionné trois.

#TELETRAVAIL

 « 14% de télétravailleurs en France » (étude ANACT 2015)

Les avantages du télétravail sont nombreux : meilleur équilibre vie professionnelle/vie privée, amélioration de la performance souvent grâce à un environnement de travail plus calme et propice à la concentration, mais également amélioration de l’impact environnemental de l’entreprise à l’heure où un travailleur francilien passe en moyenne 1h30 dans les transports par jour selon une étude réalisée par une filiale de la RATP. Certaines préoccupations pourraient néanmoins freiner la généralisation du télétravail. En premier lieu, l’obligation de sécurité de l’employeur et son application jusqu’au domicile du télétravailleur. Par ailleurs, Fabrice Bonnifet, Directeur Développement Durable & Qualité, Sécurité, Environnement du Groupe Bouygues souligne l’importance de redonner du sens au progrès humain en incitant les managers à faire confiance aux collaborateurs et à ne pas restreindre les choix de journées télétravaillées.

#DROIT A LA DECONNECTION

 « 78% des cadres consultent leurs communications professionnelles durant leur temps personnel (étude IFOP 2017) »

Le droit à la déconnexion, article 55 de la loi travail entré en vigueur le 1er janvier 2017, vise  à assurer le respect des temps de repos et de congés ainsi que l’équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle. Seulement, ce droit est-il concrètement envisageable pour les collaborateurs? Ordinateurs portables, téléphones professionnels mis à disposition, évolution constante des nouvelles technologies… tout semble fait pour que le salarié puisse continuer à travailler en toutes circonstances. Le droit à la déconnexion apparaît également comme un enjeu de santé publique dès lors qu’avoir un outil numérique à sa disposition est facteur de stress pour 51% des salariés (sondage IFOP). Or le stress peut entrainer des risques de burn-out, de maladies cardiaques mais aussi augmenter à terme le taux d’absentéisme, une baisse de la performance du collaborateur et donc par conséquent de l’entreprise elle-même.

#RETOUR A L'EMPLOI

 « Le retour à l’emploi se doit d’être accompagné »

Pour Lydie Recorbet, chargée de missions RH et RSE pour l’ORSE,  le retour à l’emploi après une longue période d’absence nécessite une attention particulière. La collaboration entre l’employeur, le manager, le salarié concerné et les acteurs spécialisés tels que RH, Médecine du Travail ou assistante sociale et psychologue du travail est indispensable pour mettre en place un retour aménagé, en faisant en sorte que le collaborateur soit bien intégré à l’équipe, sans trahir la confidentialité de sa situation ou celle de son entourage. En effet, comme évoqué dans l’étude RSE 2017, l’intervention des entreprises dans la sphère privée sous le prisme de politiques centrées sur l’épanouissement personnel ouvre la question des limites de la responsabilité sociétale.

Pour tout renseignement complémentaire ou pour rejoindre le club, écrivez-nous à clubqvt@sia-partners.com ou sur le site https://www.clubqvt.sia-partners.com/

  • Présentation du Club QVT de Sia Partners

    Face à l’impact de l’absentéisme et des risques psycho-sociaux, le développement de la Qualité de Vie au Travail est au cœur des enjeux de transformation du travail et de performance des organisations. Espace d’échanges et de réflexion entre DRH, Directeurs et responsables de prévention, le club QVT a pour ambition d’explorer des pistes concrètes d’action autour de témoignages et expérimentations.

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top