• Print
  • Decrease text size
  • Reset text size
  • Larger text size
28/08/2015

Les MOOC, une aubaine pour l’entreprise ? Interview de Miss MOOC

Loin d’être un phénomène de mode, les MOOC (Massive Open Online Courses) deviennent une brique à part entière du plan de développement des compétences, à titre individuel, et également au niveau des entreprises. Les MOOC peuvent prendre de multiples formes en fonction du besoin et de la cible ; de nouveaux acteurs émergent et se structurent sur le marché de la formation pour répondre aux attentes d’accompagnement des entreprises qui veulent développer leurs propres MOOC. Le cabinet Sia Partners suit de près cette tendance, et a souhaité vous faire partager la vision d’un de ses acteurs : Miss Mooc, qui a créé un blog dédié à la question.

Pourquoi un tel intérêt pour les MOOC, au point d’y consacrer un blog ? 

En 2013, l’arrivée des MOOC francophones coïncide avec un constat terrain que je réalise : l’inadéquation de la formation ”classique” avec les besoins d’aujourd’hui des professionnels et des entreprises ! Proche des recherches en sciences de l’éducation, j’entends parler des MOOC… et expérimente un  1er MOOC : Gestion de Projet… c’est une révélation !

Au travers  de « cet écosystème » j’ai perçu de nombreuses pistes de réponses aux problématiques qui se vivent en entreprises, et à des manques constatés sur le terrain de la formation.

Un exemple concret : j’animais depuis 3 ans une communauté de 400 managers et la gestion qualitative devenait complexe en présentiel. Avec le MOOC il est possible de gérer de grandes communautés professionnelles, et ces communautés deviennent un espace d’innovation et d’intelligence collective dont les retours sont positifs tant pour les personnes que pour les entreprises !

C’est ainsi que j’ai « plongé » dans les MOOC, dans la culture digitale, et que de participante, je suis devenue très active. J’ai participé à l’ingénierie de MOOC, réalisé des vidéos, animé des communautés virtuelles, interagi sur les réseaux sociaux… Ce qui a engendré une certaine visibilité sur le web, et des acteurs de l’entreprise ont commencé à m’interroger sur les MOOC.

Cela m’a donné l’idée de lancer le blog  “Miss MOOC” pour leur mettre à disposition un maximum d’éléments sur les MOOC (et plus largement le digital learning). En effet le MOOC, s’inscrit plus globalement dans la transformation d’une approche culturelle : la culture digitale… et celle-ci bouscule nos entreprises.  Les acteurs ont besoin d’aide pour s’y retrouver.

 

 

Quels sont les facteurs clés de succès d’un MOOC développé en interne ?

MOOC d’entreprise ou autre MOOC, les critères de succès sont selon moi identiques

  • La qualité du contenu : technique & pédagogique. La liberté de chacun à rester ou non sur un MOOC, impose d’autant plus de qualité. Si elle n’est pas au RDV, le participant file sur un autre MOOC !
  • La qualité de l’animation est essentielle pour le faire vivre et impliquer les participants, et sans doute aussi importante que la qualité du contenu…
  • Les interactions entre équipe pédagogique et participants, et au sein des participants sont l’un des points forts d’un MOOC. Que ça se passe sur le forum de la plateforme, sur les réseaux sociaux, leur modération est importante et fait partie de l’animation du MOOC
  • La facilité d’utilisation de la plateforme une plateforme non ergonomique, où les ajustements demandés par les utilisateurs ne sont pas pris en compte risquerait de décourager assez rapidement les participants
  • Le pilotage global du projet est évidemment essentiel, particulièrement avec ses phases de communication, voire de beta test…

Comment voyez-vous l’avenir du MOOC (et ses déclinaisons type COOC, SPOC, …) dans les 5 prochaines années ?

La prospective à 5 ans dans le monde digitale c’est un peu de la science-fiction ! Ce qui est certain, c’est que le monde devient de plus en plus digital, que les usages se transforment. Dans ce contexte, le MOOC a toute sa place parce que c’est un écosystème qui permet de façon digeste d’entrer et de grandir dans cette nouvelle ère. Il contribue à cette transformation tout en offrant du bénéfice individuel à chaque participant, et collectif aux lieux initiateurs. Et à mon avis, Les SPOC, les COOC, sont des déclinaisons qui tout en répondant à des besoins particuliers (ex : le besoin de confidentialité d’une expertise d’entreprise) contribuent également à l’appropriation de cette culture du collaboratif, du partage de savoir, du développement de l’intelligence collective…

Si je prends l’angle de vue des « faiseurs » de MOOC, les plateformes MOOC par exemple, il y a un équilibre à trouver avec ce paradoxe du gratuit et de la pérennité d’un modèle économique. Aujourd’hui portés par la conviction de rendre accessible à tous les MOOC, des gens passionnants sont en train d’expérimenter différents modèles économiques. Donc personnellement, je pense que le processus est enclenché, va continuer à se développer, même si les terminologies vont sans doute encore évoluer… 

Notamment par rapport à la question de la certification ? 

Effectivement la question des certifications est importante, même si elle n’apparait pas toujours comme la motivation première d’engagement dans un MOOC côté participant. Aujourd’hui quasiment tous les MOOC délivrent une attestation de suivi en fin de session. Au-delà de ces certifications certains MOOC donnent accès à des badges. L’un des questionnements actuels concerne des certificats de compétences, pas encore mis en œuvre. Enfin une tendance qui se dessine également et que je trouve aussi très intéressante c’est la conception des Parcours de MOOC, permettant par exemple de se former sur un métier.

La France apparaît en retard par rapport aux Etats-Unis sur le champ des MOOC, principalement en raison de systèmes d’enseignement supérieur très différents. Pensez-vous que la France va pouvoir se faire une place sur ce marché ? Par ses écoles, ou par ses entreprises ?

Au départ, l’engouement des MOOC aux USA est lié à la crise du modèle économique des universités américaines. En France et plus largement dans le monde francophone, les besoins sont différents, d’où une appropriation différente des MOOC. Toutefois il faut souligner des points très engageants : des acteurs français passionnés, innovants, aux talents reconnus (parfois même outre-manche !) s’investissent totalement sur le sujet. Nous sommes en période de forte innovation sur les MOOC. Il faut reconnaître aussi le cautionnement de l’état via le lancement de FUN (aujourd’hui 100 MOOC) par le ministère de l’enseignement et tout récemment le lancement de 4 MOOC réalisés pour les demandeurs d’emploi. Ce sont des signes forts qui sont donnés. 

 

Parmi les MOOC accessibles sur le marché, quels serait ceux que vous recommanderiez à une DRH pour commencer à les tester ?  

Les 2 MOOC  aux thèmes transverses, pouvant servir toutes les entreprises, sont « Gestion de projet » de Centrale de Lille (prochaine session en septembre 2015) et « Du manager au leader 2.0 » du CNAM (prochaine session début 2016). Des dizaines d’autres thématiques plus spécifiques peuvent aussi intéresser.

J’invite donc les DRH à aller consulter mes deux annuaires de MOOC préférés accessibles via miss-mooc.paris, et à choisir les thématiques en rapport avec ses besoins de développement en compétences. Mieux, je l’inviterais à développer une réelle culture MOOC et à mettre à disposition des salariés ces 2 annuaires, et encore mieux, à animer des communautés de MOOC.

 

Un dernier conseil pour conclure ? 

Miss MOOC pilote le changement d'approche formation d'un service de 100 personnes ainsi que des dispositifs de formation RH pour une grande entreprise (15 000 personnes).Dans le cadre d'une approche de formation diversifiée, elle anime également leur communauté de 400 managers. Elle se forme à l’ingénierie pédagogique par une formation Gestion des ressources humaines/Formation des adultes (Paris X).

0 commentaire
Poster un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
Image CAPTCHA
Saisissez les caractères affichés dans l'image.
Back to Top